• Ainsi parlait Java Thoustra

    Aphorismes ou apophtegmes,

    jeux de mots ou de sens à trois balles,

    ils sont tous inédits !

     

    Javathoustra

     

    Maxime du blog : si l’eau bue est pissée, la soupe est digérée.

     

    Comptine junkie (pour savoir qui pique du zen) : "Amsterdam, pique et pique et colle les grammes, bourre et bourrin ratatam".

     

    Le fondement de l’homosexualité, c'est un peu notre fondement.

     

    Trois fois rien fois trois fois rien, ça fait rien de neuf.

     

    Champion d'endurance : un bruit qui court.

     

    Le plus beau cadeau que l'on puisse faire à une femme, n'est pas de l'aimer, mais de se faire aimer d'elle.

     

    Une traînée est une femme que l'on tire facilement.

     

    Certains esprits étroits réduisent la femme à un trou, oubliant qu'elle en a deux...

     

    Mon type de femme ? La femme d'un seul type : moi.

     

    - Comment ça va l'amour ?

    - ça va, ça vient ; ça va, ça vient ; ça va, ça vient... entre ses reins.

     

    Pour beaucoup, être modeste, c'est être fier de ne pas l'être.

     

    Vous voulez la paix ? Malheureux ! Mais c’est toujours en temps de paix qu’éclatent les guerres !

     

    Le jouet des femmes ? Les maris honnêtes.

     

    Je voudrais être quelqu'un pour ne pas être n'importe qui.

     

    Je suis un homme quand je suis une femme... des yeux.

     

    Quand une femme dépasse un homme, il croit qu’elle le double.

     

    "Un bon arabe est un arabe maure" est un pléonasme

     

    Ce n’est pas la paire qu’on a qui fait le père qu’on est.

     

    Diapason : choc au la.

    Clitoris : fruit des fendues.

    Fellation : mise en bouche.

    Fainéant : cancre las.

    Squaw : rouge à lèvres.

     

    L'échec est mat, la réussite est brillante.

     

    Si j'ai un nœud entre les jambes, c'est pour ne pas oublier que je t'aime.

     

    Etre deux en amour, mais pas de marbre...

     

    En poésie, paraître cela finit par être.

     

    Dans le langage junkie, on dit « un rail, des raux ».

     

    Vaquez, valets laquais !

     

    Une bonne pub doit faire mouche et non tsé-tsé.

     

    Quand on crée, c'est concret.

     

    Martyrs : faites le mort, pas la guerre.

     

    C'est une femme aussi belle que facile : la voir, c'est la vouloir ; la vouloir, c'est l'avoir.

     

    - Elle a un nez, comment dire...

    - Aquilin ? Coquin ? Mutin ? Hautain ?

    - Non, non, comme un...

    - Ah ! Commun.

     

    Il comprend qu'on le prend pour un con.

     

    Le pauvre ! Non seulement elle le mène en bateau, mais en plus c'est lui qui rame.

     

    Il est des gens qui font part de leur savoir comme ces gamins qui, dès qu'ils ont compris un jeu, le montre à tout le monde.

     

    L’amour, c’est être deux à s’aimer... soi-même.

     

    Elle :- Quel âge me donnez-vous ?

    Lui : - Le mien si vous le désirez...

     

    Il est si petit qu'il déborde à force de se remplir de lui-même.

     

    Elle est un don du septième ciel.

     

    Elle est comme une montgolfière : un monstre de légèreté.

     

    L’amitié requiert plus de temps pour naître que pour mourir, au contraire de l’amour.

     

    Le phantasme est un rêve qui prend corps.

     

    Logique de l’amour :

    Plus une femme sera émue, plus vous la toucherez ;

    Moins vous la toucherez, moins elle sera émue.

     

    Une femme ronde, un homme carré... Toute la quadrature du cercle amoureux est là.

     

    Le génie intellectuel ouvre des portes, le génie intuitif les défonce.

     

    Pour les gauchers, c’est la main gauche qui est adroite.

     

    Le complexe de supériorité est-il plus élevé que le complexe d’infériorité ?

     

    « A partir du moment où j’ai parlé de ma santé à un médecin, je suis devenu asservi ». Dixit un aliéné.

     

    Servir le mal, c’est sacrifier la vie des autres au profit de la sienne ; servir le bien, c’est sacrifier sa vie au profit de celle des autres.

    En somme, il faut choisir entre mens sana et corpore sano !

     

    A Chasse-Spleen, le Baudelaire est frais.

     

    Quand il y a trop de hasard, ce n’est pas par hasard...

     

    Loupe, microscope, lunette, longue-vue... Les spécialistes ne dissèquent les choses que d’un œil.

     

    Le plus terrible dans la vieillesse, c’est la jeunesse qui ne meurt pas.

     

    Ce que la femme oppose à la lâcheté de l’homme, c’est sa curiosité.

     

    Le bonheur est dans le pré... fabriqué.

     

    Un bègue a autant de droits que vous et moi. Sauf avec la parole ; là, il peut peu...

     

    Tant qu’il restera un milligramme d’instinct en moi, je ne serai pas un homme libre.

     

    Les tests acculent les testicules.

     

    La religion est le seul esclavage qui promette la liberté par la mort.

     

    Quand on bouffe de l’homme, on chie de l’argent.

     

    Que celui qui n’a jamais pêché sorte sa gaule.

     

    Il n’a aucun défaut, à part celui de ne pas l’admettre.

     

    Qui ne croit pas en l’amour n’en tirera que plaisir.

     

    Les coïncidences sont des fruits du hasard qui tombent toujours à point.

     

    Quand on est en dessous, on tape là où ça fait mal ; quand on est au-dessus, on tape là où c’est mal fait.

     

    La méchanceté est souvent plus sincère que la bonté.

     

    Pour avoir des couilles au cul, il suffit parfois d’écarter les fesses...

     

    Gifler un branleur rend sourd... le branleur.

     

    Un homme inverti en vaut deux.

     

    Il faut s'entendre entre voisins, mais pas trop fort.

     

    Moi, un enculé ? Retire ça tout de suite. Mais doucement…

     

    Jésus a multiplié les pains et l’église les a mis en vitrine.

    Jésus a changé l’eau en vin pour les hommes et le Père Noël l’a changée en Coca-Cola pour les enfants.

    Jésus a marché sur l’eau pour rompre la glace.