• Blasphaine

    HOMMAGE


     

    Charlie est mort.
    Vive Charlie !

     

    Blasphaine

     

     

    Blasphaine

    Les martyrs de la connerie

     

     

     

    Blasphaine

     

     

     

    Blasphaine

     

     

    Blasphaine

     

     

     

    Blasphaine

    Les ailes du désir

     

     

     

    Blasphaine

    Vu sur une pancarte :
    « Ils ont voulu tuer un journal ; ils sont morts dans une imprimerie. »

     

     

    Blasphaine

    Aux USA, la liberté d’expression autorise l’appel à la haine raciale et la parution d’images obscènes, mais interdit le blasphème. En France, c’est le contraire. On est tous le Charlie de quelqu’un…

     

     

    Blasphaine

    Pourquoi ce gag ? Cliquez ici pour comprendre...

     

     

    Blasphaine

    C'était le 7 janvier 2015...

     

    Monsieur le Président Rédacteur Général de la holding Charlie,
    La récente OPA (offre publique d’amour) dont vous avez été l’objet (suite à l’intervention des frères Poichiche) fait de votre journal le premier groupe de presse satirique du monde.Grâce à votre position dominante de leader incontesté sur le marché du dessin de presse, vous monopolisez désormais l’attention des gentils comme des méchants. C’est une concurrence déloyale ! Comment voulez-vous qu’un petit journal comme l’Obus épicé rivalise avec le Google de la caricature que vous êtes et son million d’exemplaires ? Au nom de la pluralité, je vous prie donc de partager le gâteau de la liberté d’expression de façon plus équitable. Ce n’est pas parce que je suis un franc-tireur de l’humour que je me nourris de miettes (enfin, ça dépend de leur grosseur…) Je suis par contre disposé à me contenter de la croûte, dont personne ne veut en général… Dans le cas contraire, je me verrai hélas dans l’obligation de saisir la ARGH (Autorité de Régulation de la Geste Humoriste) pour qu’il vous retaille les crayons (vous aurez bonne mine, alors !) Toutefois, si cette offre – dont vous admettrez l’honnêteté culino-écologique – vous agrée, n’hésitez pas à me le faire savoir. Bien à vous.

     

    Chaque lundi, l’Obus épicé pimente le cul de l’actu.


     

    A lundi prochain !

    > Inscrivez-vous* à la newsletter pour être automatiquement averti par mail de la prochaine salve de brèves & dessins.

    > Découvrez aussi Squaricatures et Short Edition.

    NB : Les centimes gagnés grâce aux publicités présentes sur ce site sont intégralement reversés aux Restos du Cœur. Si vous voulez qu’ils se transforment en €uro, faites circuler l’Obus épicé autour de vous !

    * Confidentialité garantie : votre adresse mèl sert exclusivement à la newsletter, n’est transmise à aucun tiers sous quel prétexte que ce soit & peut toujours être retirée de la liste sur simple clic de votre part.

    « Comme en 14 !Charlie pour les nuls »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :