• Divorce express

    Chaque lundi, l’Obus épicé tire une salve pimentée dans le cul de l’actu.


     

    Divorce express

     

    Le divorce à l’amiable se passerait bientôt d’intervention judiciaire. Il devient aussi simple de se séparer que de se marier. Dans ce cas, pourquoi pas un kit de mariage comprenant le formulaire de divorce pré-rempli ? Tant qu’on y est, on pourrait aussi y ajouter une assurance vie et un dossier funérailles : une seule signature suffirait pour tout. Simple comme bonjour (ou adieu…).

     

    Après le mariage pour tous…

    Divorce express

     

    Record de froid sur la côte est des USA. Si bien qu’avec moins 40° à New York, les autorités yankees se demandent si elles ne vont pas fermer quelques maternelles. Nous, en France, on est plus prévoyants : on arrête TOUT. C’est le plan Orsec dès que le thermomètre passe en dessous de zéro degré. Pas fous, les gaulois.

     

    Dieudonné est accusé d’insolvabilité frauduleuse et de blanchiment d’argent. Ses poches sont vides, pas celles de ses proches. Une technique classique comme la monnaie fiduciaire qui consiste à tout mettre au nom de sa femme en priant qu’elle ignore les avantages du divorce express...

     

    Trois bébés morts de malnutrition

    Divorce express

     

    Le haschisch est en vente libre au Colorado. Après le port d’armes autorisé, c’est au tour du pétard (arme pacifique), à savoir une once (28 grammes) par tête de pipe, de quoi la bourrer jusqu’à la gueule pour ne plus descendre de son nuage un mois durant. Par contre pour ce qui est du Roquefort, considéré outre-Manche comme une drogue dure, vous pouvez toujours rêver… La fumée, yes ! Le fumet, no.

     

    La NSA aurait conçu un ordinateur capable de craquer tous les codes. C’est tout bonnement impossible, car il existera toujours un code indéchiffrable au dessus de tous, et que je sache, il n’est pas prêt d’être percé à ce jour : c’est notre code du travail. Alors, hein !

    Divorce express

    Le voile revient en force en Turquie, sous l’influence d’Erdogan et de son parti, l’AKP. C’est le moment de se rappeler que Brigitte Bardot entourait son joli minois d’un carré Hermès devant les journalistes, que nos grands-mères mettaient leur fichu pour aller au marché et que nos paysannes se couvraient la tête d’un simple voile avant de mener les bêtes aux champs. Le voile a d’abord servi à se protéger : des intempéries et du regard des hommes. Puis il s’est transformé en atour féminin avant de perdre sa connotation érotique pour se convertir en prison moniale ou en arme politique chez les musulmans intégristes. En somme, tout ça n’est que le résumé de l’histoire d’une mode. Et comme disait Dali : « La mode, c’est ce qui se démode ». C’est vrai aussi pour les religions, mais à l’échelle du temps géologique. Patience…

    Divorce express

    Parce qu’ils ont créé une section syndicale FO au sein de leur entreprise, deux salariés sont malmenés par leurs collègues qui préfèrent s’en remettre au paternalisme confortable de leur dirigeant. A force de serrer les fesses, ce sont les employés qui puent quand le patron pète (Voir à ce sujet la BD « Squaricatures » > rubrique liens dans le menu à gauche).

     

    A lundi prochain !

    « Quenelle & humour noirGuignol's band »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :