• Hors-jeu

    Post spécial relâche estivale
    (en attendant le retour en septembre
    des chroniques hebdomadaires du lundi…)


     

     

    Hors-jeu

    Les Algériens ont fêté leur défaite sur impériale comme on le fit pour notre victoire de 1998. A chacun selon son niveau. La France semble elle aussi satisfaite du score de ses Bleus, qui n’ont pourtant pas brillé d’efficacité. Mais on leur sait gré de s’être comportés en équipe nationale. Excusez du peu : on a tellement été traumatisé par le comportement passé de nos footeux que l’on récompense le minimum syndical de simples laborieux du ballon. Classée 17e par la FIFA, l’équipe française est montée en grade en éliminant successivement le Honduras (waoh !), la Suisse (waoh, waoh !) et enfin le Nigeria (waoh, waoh, waoh !)… avant de se faire sortir d’un seul coup de pied dans le cul par l’Allemagne (oh ben merde alors…)
    Mais comment se fait-ce ? Selon Xristof Krobac (notre consultant en danse classique à l’Obus épicé), les Bleus ont montré qu’ils ne sont rien moins qu’une grande équipe: immatures & brouillons. Au lieu d’appliquer leur format de milieu de terrain, ils se sont contentés de copier la méthode germanique – laquelle se généralise dans toutes les formations (cf. la Belgique) – & de lober de manière imprécise au petit bonheur la chance. Quand on sait être présent & cadrer, ça peut marcher, le hasard aidant… Mais les Français ont préféré miser sur leur spontanéité, laquelle s’avère trop aléatoire pour être payante. Nos Bleus sont encore des bleus… Si bien que sans construction de jeu, ils se sont fait (mal)menés sur tous les plans par les teutons flingueurs : physique, tactique, & finalement mental…

    Des mercenaires
    A ce stade de la compétition, les dernières équipes en lice se valent : toutes sont composées de pros qui jouent aujourd’hui le même football technique fondé sur la passe (vous en voyez encore beaucoup des fulgurances individuelles ou des dribbles ?). La seule différence réside désormais dans la dimension humaine, là où le mot équipe prend tout son sens. Et bien – n’en déplaise aux supporters français – les Bleus sont loin d’en être une ! Et pour cause, puisqu’ils jouent dans des clubs étrangers alors que les Allemands (entre autres) ne s’expatrient pas, eux ! Alors forcément, le sentiment national, ça leur parle davantage qu’à nos mercenaires du ballon rond… En butant sur cette machine qu’est la mannschaft, les Bleus ont trouvé leur limite et leur place :
    c’est bel & bien la 17e.

    Quant à Benzema, ce n’est qu’un buteur qui attend qu’on lui passe de bonnes baballes (à condition qu’il sache lui aussi cadrer …) & non un numéro 10 censé distribuer un jeu cohérent & solide. Pour l’Euro, les Bleus ont donc intérêt à se trouver un Platini ou un Zidane & à jouer plus souvent entre eux plutôt que de nous faire la comédie de la fraternité retrouvée. Et surtout, surtout, à moins se soucier de leur coupe de cheveux que de ce qu’il y a en dessous…

    1 : sachant que rien moins que veut dire le contraire de rien de moins que… Que voulez-vous, la langue française ne fait rien moins que nous embrouiller la comprenance.

     

     

    Charal nous prend pour des cons
    à 100 %

     

    Hors-jeu

    Cliquer sur l’image pour l’agrandir

     

    Quand Charal promet de vous rembourser 100 % de vos burgers en bons d’achat, vous recevez à la place de simples bons de réduction à valoir sur vos deux prochains achats. Comble de son cynisme & du mépris qu’il a du consommateur, Charal fait côtoyer sur le même document leur fausse promesse et leur grosse bassesse !

     

    Hors-jeu

    La promesse 100% fausse

     

    Hummm… Que c’est bon de se faire baiser par Charal !

     

    A la prochaine salve !

     

    > Inscrivez-vous* à la newsletter pour être automatiquement averti par mail de la prochaine salve de brèves & dessins.

    > Découvrez aussi Squaricatures et Short Edition

     

    * Confidentialité garantie : votre adresse mèl sert exclusivement à la newsletter, n’est transmise à aucun tiers sous quel prétexte que ce soit & peut toujours être retirée de la liste sur simple demande de votre part.

     

    « Cocoriquiqui !Contrepet patriote »

  • Commentaires

    1
    L'olivier verdoyant
    Lundi 7 Juillet 2014 à 19:26
    On en deviendrait accro de l'Obus. Vivement la rentrée. Bises. L'OV
    2
    Jeudi 10 Juillet 2014 à 09:20

    Des footeux 100% pipo, donc !
    Bonnes vacances.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :