• La peau de DSK

    Chaque lundi, l’Obus épicé pimente le cul de l’actu.


     

    La peau de DSK

    Quand un pays comme la France a pour président un petit gros rigolo, il ne faut pas s’étonner d’être classé dernier à l’Eurovision. Le rapport entre ces deux faits ? Aucun ; c’est ça le plus tragique…

     

    On n’entend pas Dieudonné ramener sa fraise au sujet de l’enlèvement par Boko Haram des 230 lycéennes noires lors même qu’est célébrée l’abolition de l’esclavagisme, son cheval de bataille… L’ennui pour lui : c’est la Charia qui est invoquée, pas la Torah. Enfin, sachant que le chef djihadiste en appelle au meurtre de Thatcher et de Jean-Paul II (sic !), on peut espérer que ce fou de Dieu accepte une rançon payée en Francs…

     

    C’est pour satisfaire les Portugais que l’Europe a décrété que la carotte était désormais un fruit. Et pour les Portugaises, ce n’est pas la pomme mais le clitoris qui devient le fruit des fendues ?

     

    Monica Lewinsky
    blanchit Clinton

     

    La peau de DSK

    Si l’ancienne stagiaire du Président américain reconnaît avoir été consentante pour un blowjob dans le bureau ovale en 1995, c’est parce qu’elle vient d’apprendre qu’il y avait prescription 16 ans après & qu’il était donc inutile pour elle de garder la bouche fermée pour conserver une preuve devenue obsolète…

     

    La peau de DSK

    Les violences conjugales ont baissé en France… A moins que ce ne soit les flics qui rechignent à enregistrer les plaintes (un commissariat fut condamné pour indifférence criminelle). En amour, tout est permis du moment que les partenaires sont d’accord : tu peux battre ta femme à condition que ni toi ni elle ne sachent pourquoi.

     

    Un prof de tennis accusé de viol par ses élèves se défend : « Je voulais seulement leur montrer comment bouger avec deux balles en réserve dans le short… »

     

    Le retour de DSK


    Le film d’Abel Ferrara sur l’affaire du Sofitel replace DSK sous les feux de la rampe. Double peine pour l’économiste : c’est un gros moujik aviné (Depardieu) qui joue son personnage. Pour la justesse de style, le réalisateur a tapé dans le lourd en rapprochant les deux mastodontes du scandale qui, en dehors de leurs frasques, ont pour point commun de ne pas voir leur bite autrement que dans un miroir. Pour le reste, c’est comme si Sarkozy tenait le rôle de Valls dans une fiction politique…

     

    La peau de DSK

    L’éducation sentimentale de DSK jeune…

     

     

    Découvrez le mystère
    de la descente de lit de DSK

     

    La peau de DSK

    En homme de goût sauvagement raffiné, DSK disposait d’une peau de tigre en guise de descente de lit. D’apparence anodine, celle-ci cache pourtant une scène érotique du plus haut intérêt. Elle fut en effet le témoin de tant d’ébats amoureux que ses motifs en ont tous été imprégnés façon Saint Suaire de Turin (elle fut versée comme pièce à conviction dans l’affaire du Carlton…)

     

    La peau de DSK

    Pour en savourer le secret, cliquer dessus dans le sens du poil (sans vous prendre les pieds dans le tapis).

     


    La peau de DSK

    Après la célébration du 8 mai 1945, Hollande le démocrate invite Poutine le totalitaire à commémorer le 6 juin la victoire de la démocratie contre le totalitarisme. On peut le dire autrement : Hollande le diplomate invite Poutine le va-t-en-guerre à commémorer la victoire des armes contre les armes.

    De nombreux commentateurs estiment que la crise ukrainienne est plus complexe qu’il n’y paraît & que Poutine n’est pas le salaud qu’on décrit dans les media français. Quand une puissance étrangère annexe brutalement une partie d’un pays souverain, c’est difficile à comprendre, voyez-vous. Si l’Allemagne récupérait par la force l’Alsace & la Lorraine, on aurait nous aussi du mal à comprendre comment réagir. Dommage que Pierre Laval ne soit plus là pour nous éclairer…

     

    Caricatures & censures


    La peau de DSK

    Zéro plus zéro…

    Deux dessins de Plantu ont été censurés : le premier dans l’ouvrage Caricatures, entraînant ce dernier au pilon ; le second dans Le Monde où la scène jugée scandaleuse a été tronquée… Tous deux montrent une personnalité de premier plan en train d’enculer quelqu’un. En dehors du fait que cette « injure », devenue banale à notre époque, ne mérite pas d’être censurée – sinon à créer l’effet inverse (un buzz) à cause de l’émotion soulevée – faut-il pour autant faire vulgaire pour dénoncer un monde vulgaire ? Dans nos démocraties où la liberté de la presse est quasi garantie, la censure en est parfois réduite à pallier le manque d’autocensure – passoire à médiocrité… Alors que dans ces pays où vous risquez votre vie pour un dessin, la censure peut être paradoxalement un formidable levier créatif pour la qualité : celle qui consiste à susciter plutôt qu’à montrer : cachez ce sein que je ne saurai voir...
    RDV le 28 mai prochain pour la sortie du film Caricatures. Ah au fait, l’association de Plantu Fucking for peace a besoin de vos dons (pas de dessinateur, mais d’assujetti à l’impôt…)

    Conchita Saucisse fait gagner l’Autriche à l’Eurovision malgré plusieurs tentatives de censure alors que la France se retrouve dernière, faute d’autocensure. CQFD.

     

    A lundi prochain !

    > Inscrivez-vous* à la newsletter pour être automatiquement averti par mail de la prochaine salve de brèves & dessins.

    > Découvrez aussi Squaricatures et Short Edition.

     

    * Confidentialité garantie : votre adresse mèl sert exclusivement à la newsletter, n’est transmise à aucun tiers sous quel prétexte que ce soit & peut toujours être retirée de la liste sur simple demande de votre part.

     

    « Pot de bananesTas de jupettes »

  • Commentaires

    1
    Lundi 12 Mai 2014 à 11:08
    Philgreff

    Très bonne revue de l'actualité, tout à fait épicée !!! wink2

    2
    Mercredi 14 Mai 2014 à 10:56

    Excellent ! on s'inscrit à la news

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :