• Le Messie noir

    Chaque lundi, l’Obus épicé tire une salve pimentée dans le cul de l’actu.


     

    Mandela monte au ciel

    Le Messie noir

    Depuis que Goscinny est mort, les albums d’Astérix sont à chier ; sans savoir écrire, Uderzo ne dessine même plus ; sa famille se déchire en justice au sujet des droits d’auteur ; quant à Obélix, il a quitté son village pour vendre ses menhirs aux moujiks ! A croire que la Gaule – toute la Gaule – est devenue ce qu’elle sera : la France.

    Nos dirigeants sont fiers de ramper aux pieds des chinois pour qu’ils financent notre industrie automobile et nucléaire. Un conseil : faites apprendre le chinois à vos rejetons. Une fois adultes, ils pourront au moins supplier leurs banquiers aux yeux bridés de réduire le paquet de dettes made in China qu’on leur aura transmis...

    Les Ukrainiens sont prêts à tout pour que leur pays se tourne vers l’Union européenne plutôt que vers la Russie : n’ont-ils pas accepté de se faire éliminer du Mondial après avoir foutu une raclée aux Bleus ? Déterminés, je vous dis...

    Hollande paré pour Bangui

    Le Messie noir

    Si nos députés ont voté la loi sur la prostitution, ce n’est pas tant pour améliorer la condition féminine que parce qu’ils ont été émoustillés par cette jeune et jolie trogne de Najat-Belkacem qui leur a resserré le nœud pap’ jusqu’à ce qu’ils en devinssent rouges. Elle se serait présentée habillée en écolière nipponne avec jupette et socquettes blanches – alors là, les clients des putes étaient passibles des assises ! Chaud devant...

    Les concurrents de Free crient au scandale parce que l’opérateur low cost offre la 4G à ses clients 3G. Il est où le blème ? Tout le monde sait que Free est l’enfant pauvre de la couverture réseau. C’est un peu comme si les chaines de fast food gueulaient à la concurrence déloyale parce que les Restos du Cœur ajoutaient une serviette en papier à chaque repas offert aux indigents.

    De retour de Chine, notre charismatique premier ministre a déclaré à quel point on ressent la grandeur de la France quand on est à l’étranger. C’est pour ça que nos entreprises délocalisent : pour être fiers d’être français. Ceux qui restent sont des ploucs...

     

    A lundi prochain !

    « La cruche ithyphalliqueVache de vie »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :