• Les Trois Mousquetaires

    Les Trois Mousquetaires

    Guéant, Tapie, Cahuzac et derrière eux, comme toujours : Sarkozy. La comparaison s’arrête là ; ils n’ont ni le costume taillé pour, ni le panache qui va avec. Quant à leur devise, on la connaît tous par cœur : « Un pour tous, tous pourris ! » Bon je sais, faut pas généraliser ; il y aussi ceux qu’ont pas eu l’occasion ou le pouvoir de l’être... N’empêche : faut croire que dans pas longtemps, ce sont les intègres de la poche revolver qui vont défrayer la chronique à force de suer leur honnêteté louche... Danton avait demandé à son bourreau de montrer sa tête – une fois coupée – au peuple français car « elle en valait la peine ». Celles de nos quatre olibrius n’ont pas besoin d’être guillotinées pour se faire remarquer ; vu leur degré de pourrissement, elles devraient bientôt tomber toutes seules...

    Censurer l’affiche « L’inconnu du lac » participe de la parabole de la masturbation selon laquelle gifler un branleur rend sourd... le branleur.

    Les Trois Mousquetaires

    Le gouvernement hellène a coupé net la transmission des chaînes publiques grecques, lesquelles continuent à diffuser sur le réseau Web. Les Guignols de l’Info ont raison : la télé est l’ancêtre d’Internet. En mettant au rebus cette vieille lucarne, les Grecs ont fait preuve de dynamisme dans les nouvelles technologies. Et on se permet de leur faire la leçon !

    Stéphane Richard, le PDG d’Orange mis en examen est soutenu par ses salariés. Comme Cahuzac par ses administrés. La morale commune à ces deux histoires consiste à la nier...

    Les Trois Mousquetaires

    La consommation des ménages aurait atteint une baisse historique ; sauf en ce qui concerne la téléphonie. Commander sa pizza avec son smart-phone est devenu plus important que de la bouffer. L’avenir : que des gros faisant du gras à force de tchatcher.

    Big brother is watching you ! Comme l’a bien résumé Obama, on ne peut pas tout avoir, liberté et sécurité : aussi, pour garantir la sécurité des américains, il faut bien réduire la liberté des... non-américains. CQFD ? Problème : la Chine fait pareil. Problème : tous les pays font pareil – France comprise... Tout le monde épie tout le monde depuis que le monde est monde. Mais chacun avec ses propres moyens ; entre le trou se serrure gaulois et le logiciel yankee Prism, le rapport de force est plutôt inégal. Seule solution : au lieu d’acheter aux américains les infos qu’ils ont récoltées et traitées – de l’occasion, du second hand, comme ils disent chez eux – on ferait mieux de revenir au Minitel pour garantir notre confidentialité. Voilà qui plairait à Montebourg...

    A lundi prochain !

    PS : certains lecteurs attendent de moi une newsletter. Désolé, en diffuser une reviendrait à réécrire la même chose, tant mes propos sont courts ; c’est pour ça que je me limite au Tweet à chaque post. Je vous glisse donc mes plus plates excuses sous la porte – discrètement, à cause de Big Brother.

    « Dessein de paix...Travailler plus pour souffrir plus »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :