• Loups et Garou

    Loups et Garou

    Fable allégorique

    Loups et Garou

    Quand la lune accrocha dans la nuit son croissant,
    Un loup garou juché sur un roc en retrait,
    Sous l’astre du levant lança son cri glaçant.
    Parmi les animaux terrés dans la forêt,

    Les carnassiers aussi sentaient monter la peur.
    Ils avaient leurs raisons et donc s’en émouvaient.
    Les loups, car c’étaient eux, écoutaient l’un des leurs :
    « Ces hurlements de mort sont pour nous très mauvais !

    Les gens vont à nouveau nous chasser » disait-il.
    « Ayez confiance en eux » répondit un vieux sage.
    « Ce pays accueillant ne nous est pas hostile,
    Et sait que ce démon, surgi du Moyen-Âge,

    N’est plus bête qu’humain mais tueur solitaire.
    Il ne peut être pris pour un des rejetons
    D’une meute de loups, prédateurs solidaires,
    Coutumiers d’égorger, par fois, quelques moutons. »

    Rassuré par ces mots, le clan fit à l’entour
    Mettre un voile d’oubli sur le Mal entendu.
    Cela ne suffit pas, hélas, puisqu’à leur tour
    On reprochât aux loups d’avoir été mordus.

    MORALITE

    Si nous fermons les yeux sur notre aveuglement,
    Les liens sacrés du sang que font couler nos fils
    Nous les refermeront définitivement,
    En nous serrant le cou de leurs torons complices.

    « BrexitHypocrisies 1 »

  • Commentaires

    1
    L'Olivier Verdoyant
    Dimanche 14 Août 2016 à 18:55

    Voilà qui est bien dit. Merci pour la fable et son illustration. On n'en finira jamais de tuer le père. Sous n'importe quel prétexte. Relire Freud. 

    Bises, L'O.V.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :