• Tas de jupettes

    Chaque lundi, l’Obus épicé pimente le cul de l’actu.


     

     Tas de jupettes

    Copé, Pygmalion de l’UMP.

     

    Valls va compenser la baisse des impôts sur les pauvres en faisant payer les fraudeurs. En somme, notre impôt sur le revenu, c’est celui que ne paient pas les riches. Normal : ils n’ont pas de revenus, mais des dividendes. Hors taxe.

    Montebourg veut resserrer le contrôle de l’état sur le rachat de nos fleurons stratégiques. Il a raison : imaginez qu’un pays étranger nous pique nos Rafales…

     

    Des Iraniennes lèvent le voile sur Fesse Bouc

     

    Tas de jupettes

    Mais leur barbu reste au chaud…

     

    Alors que la planète se mobilise contre l’enlèvement par Boko Haram de plus de deux cents lycéennes – dont la plupart sont de confession musulmane – on n’entend aucune protestation de la part des autorités politiques ou religieuses islamiques. Sauf si elles apprennent que la secte djihadiste a surfacturé leurs commandes d’escort girls ?

    Plus de deux cents ouvriers turcs périssent ensevelis dans leur mine. Le président Erdogan a su consoler les familles : puisqu’on ne peut pas extraire les victimes déjà enterrées, leurs proches feront au moins l’économie des obsèques.

     

     

    Tas de jupettes

    Helena Costa entraîne le club Clermont Foot

     

    Jérôme Kerviel s’est laissé arrêter parce qu’il a cru jusqu’au bout qu’il faisait de la télé-réalité.

    Les Suisses ne veulent pas d’un Smic à 3200 €. Fallait s’y attendre, dans un pays où il y a plus de patrons que de salariés…

     

     

    Tas de jupettes

    Royal & Taubira, ministres jupées

    (Le maire de Bordeaux en a fait un malaise vagal…)

     

    Festival de Cannes : si vous avez raté les biopics sur DSK, Grace de Monaco ou Yves Saint-Laurent, ne vous en faites pas : leurs auteurs aussi. Quant à Sylverster Stallone & Harisson Ford, ils auraient été plus inspirés de jouer dans Les morts vivants font du ski. Mais vu l’engouement du public pour un Indiana Jones gaga ou un Rambo botoxé & cramé aux UV, la promo de Expendables III prouverait presque que – même sèche – la testostérone résiste aux (vieux) clichés, comme la théorie du genre…

     

     

    Tas de jupettes

    Croissance zéro  

     

    Entre Camille Lepage qui visait pour prendre des gens sur le vif et les gens qui la visaient pour prendre sa vie, y a pas photo.

    Square Habitat, la filière immobilière du Crédit Agricole lance sa première pub sur nos écrans télé en parodiant La petite maison dans la prairie. Malgré mes déboires avec cette entreprise (qui m’a inspiré Squaricatures), je vous jure que je ne suis pour rien dans la création du spot. Ma méchanceté a des limites…

     

    A lundi prochain !

    > Inscrivez-vous* à la newsletter pour être automatiquement averti par mail de la prochaine salve de brèves & dessins.

    > Découvrez aussi Squaricatures et Short Edition.

    * Confidentialité garantie : votre adresse mèl sert exclusivement à la newsletter, n’est transmise à aucun tiers sous quel prétexte que ce soit & peut toujours être retirée de la liste sur simple demande de votre part.

     

    « La peau de DSKL'affront national »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :