• Travailler plus pour souffrir plus

    Travailler plus pour souffrir plus

    Manuel Valls envisage d’équiper les automobiles d’une boîte noire destinée à témoigner des causes de l’accident. Même les enregistrements du genre « Oh oui, encore, encore... » ? ça va devenir la bête noire des virées amoureuses !

    Edouard Snowden s’est rendu de Hong Kong à Moscou pour demander l’asile politique à l’Equateur. Le comble, c’est que pour échapper aux pratiques liberticides d’une grande démocratie – les USA – le mieux est de se réfugier dans un pays pas trop regardant sur les droits de l’homme. Heureusement pour les combattants de la liberté qu’il existe encore des dictatures... pour les accueillir !

    Travailler plus pour souffrir plus

    Selon une étude récente, la longévité des Français a augmenté, mais leur espérance de vie en bonne santé a – quant à elle – diminué. Travailler plus longtemps pour souffrir plus longtemps...

    Une fausse psychologue est jugée pour avoir réalisé quelque 400 expertises judiciaires devant les tribunaux. L’expert qui va présenter son profil à la cour d’appel sait de quoi il parle : c’est un de ses anciens élèves...

    Travailler plus pour souffrir plus

     

    Travailler plus pour souffrir plus

    Achetée récemment, cette éponge, dont l'emballage comporte selon le côté deux informations à se gratter la tête : cherchez l’erreur...

    L’UMP remporte les élections à Villeneuve-sur-Lot, talonné par un FN, plus fort que jamais. Si on additionne toutes les voix de droite, on atteint les 100 %. Et dire que les américains nous considèrent comme une nation de gauchistes !

    A compter de lundi prochain, l’Obus Epicé suspend sa satire hebdomadaire de l’actualité durant les congés d’été... mais pas son activité humoristique qui continue, malgré la chaleur ambiante (tu parles !). Ainsi, de nouveaux gags seront diffusés chaque semaine (dans les rubriques du menu de gauche) jusqu’à la reprise de l’édition normale.

    Donc... A lundi prochain !

    « Les Trois MousquetairesNissyros 1 »

  • Commentaires

    1
    L'Olivier Verdoyant
    Mardi 25 Juin 2013 à 19:14

    Ne sommes-nous pas tous un peu à la fois éponge végétale et éponge synthétique? 

    Et le discernement pour progresser dans la vérité, à savoir que nous faisons partie de la nature, n'est-il pas de notre devoir, de notre responsabilité? Et que quand nos feuilles commencent à bourdonner - je n'ai pas dit bourgeonner - au vent d'autrui, n'est-ce pas que le but est atteint? A savoir que nous ne sommes pas tout et de moins en moins? 

    Merci l'Obus Eépicé pour cette leçon d'humilité - je n'ai pas dit d'humanité - comme toujours. 

     

    Vivement l'édition normale qu'on se sente moins seul (de ne pas l'être).

     

    L'O.V.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :