• Hé oh les vioques ! 1

    La (vieille) France
    en marche
    avec Macron

    Hé oh les vioques ! 1

    Macron a toujours eu le chic pour plaire aux vieux (Rocard, Chevènement, Rothschild, Hollande, sa femme…). Mais ces Pygmalion ne craignent-ils pas d’en avoir fait malgré eux un gigolo de la république ?

     

    Hé oh les vioques ! 1

    Macron pourrait faire sienne la devise du Cid de Corneille : « Aux âmes bien nées, la valeur n’attend pas le nombre des années. » D’autant plus que le destin de Rodrigue (il se mariera après avoir gagné son duel) est préférable à celui du fils adoptif de César (pourchassé et vaincu, il se suicidera…)  

     

    Hé oh les vioques ! 1

     

    Paradoxe : les autistes militent pour ne pas être considérés comme des malades mais exigent le remboursement de leurs soins ! C’est vrai qu’ils ont des problèmes de communication…

     

    Valls commémore
    la déportation

    Hé oh les vioques ! 1

     

    Attali a bien résumé dans son dernier édito de l’Express ce qu’est la révolution : l’abolition des privilèges. Ce désir justifie à lui seul d’être de gauche : de la gauche de la gauche quand on veut les accorder à tous ; de la gauche de la droite quand on veut les refuser à tous. Et quand on n’a pas les moyens de faire l’un, on fait l’autre. C’est ça l’égalité républicaine : généreux pour tous ou radin pour tous.

     

    Hé oh les vioques ! 1

    Cette vente de sous-marins est une bonne nouvelle pour l’emploi : il a été prévu d’embaucher trois manutentionnaires sur cinq ans pour déménager notre technologie au pays des kangourous.

     

    Le cerveau
    de Sarko

    Hé oh les vioques ! 1

    > Ne manquez pas demain  la suite de Hé oh les vioques !

    « Nuit deboutHé oh les vioques ! 2 »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :